Ensemble

Art Crush 2017

Matthias Maute, conductor / chef d’orchestre
Marc Djokic, soliste, violin/ violon
Olivier Brault, violin/ violon
Pemi Paull, viola/ violon alto
Susie Napper, cello/ violoncelle
Matthias Maute, flute/ flûtes
Sophie Larivière, flute/ flûtes
David Jacques, guitar/ guitare
Avery Zhao-Djokic, visual artist/ artiste visuelle
Milan Panet-Gagnon, dance/ danse
Nien-Tzu Weng, dance/ danse

Art Crush 2016

Marc Djokic, violin/ violon
John Corban, violin/ violon
Marina Thibeault, viola/ alto
Juan Sebastien Delgado, cello/ violoncelle
Reuven Rothman, doublebass/ contrebasse
Julien Leblan, piano
Liselyn Adams, flute/ flûte
Louis Trepanier, guitar/ guitare
Jerome Ducharme, guitar/ guitare
Amy Horvey, trumpet/ trompette
Isak Goldschneider, conductor/ conducteur

Avery Zhao-Djokic, visual arts; painting and digital painting projection/ arts visuels: peinture et peinture numérique avec projection
Bryan Beyung, visual arts /arts visuels

Eva Kolarova, dance/ danse
Pierre Loup Lacour, dance/ danse
Lena Boss, dance/ danse
Nien-Tzu Weng, dance/ danse

Art Crush 2015

MARC DJOKIC,  violin / violon
MARINA THIBEAULT,   viola / alto
DOMINIC PAINCHAUD,  cello / violoncelle
AVERY ZHAO,  visual artist / artiste visuelle
SOPHIE MORRO,  visual artist / artiste visuelle
JEAN-FRANCOIS LABELLE,  visual artist / artiste visuel
EVA KOLAROVA,  dance / danse
JEREMY RAIA,  dance / danse

Art Crush 2014

 THE ARTISTS – LES ARTISTES

AVERY ZHAO, founder

 

SOPHIE MORRO, artist

Sophie Morro is a young artist, illustrator and photographer. Originally from California, she has studied in Nice, France, New York and is now continuing her BFA at Concordia in Montreal, Canada. Sketching from life has always been a passion of hers, the figure often appearing as a focus in her drawings and paintings.

DIANA POLIZENO, artist

Elle dira que c’est une recherche active de ce qui a pu naître à priori ; que c’est d’inverser l’usure du temps par le biais de médiums stratigraphiques. Mais pour aborder plus largement le travail de Diana Polizeno, baccalauréat en arts visuels de l’UQAM, il y a certaines généralités que l’on peut saisir simplement, pour notre plaisir. La ligne et le dessin sont à la racine de son exploration artistique (à noter qu’elle amorce parfois ses canevas par le noir). Sachant maîtriser son sillon, elle lui a d’abord fait faire des dizaines d’entrelacs, de tournis et de voyages. Par cette ligne excitée qui va sans cesse d’un bout à l’autre du corps représenté, elle crée une dualité intérieure. C’est un exercice intéressant, avec le travail de Diana Polizeno, de transcender le sujet par la surface, dans la tapisserie abstraite du tableau. Nous considérons alors les personnages, ou autre, comme étant des « taches », dénuées partiellement de l’iconographie qu’elles allèguent. Ces taches sont construites organiquement par de multiples formes, volumes, lignes, corps, textures et masses-objets. Tout est inclus dans le tableau à la manière des notes harmoniques dans une pièce musicale. Notons ici qu’elle achemine l’unité de sa « tache » graphique — le résultat graphique dépouillé de l’iconographie — en utilisant la ligne et la forme, mais aussi la couleur, le fini de l’acrylique, le relief, la laque et les différents médiums (collages, inclusions de textures ou d’objets, etc.).  –Simon Duplessis

THE MUSICIANS – LES MUSICIENS

MARC DJOKIC, co-founder

CHLOE DOMINGUEZ

Chloé Dominguez est une violoncelliste des plus accomplies et aventureuses de la scène musicale canadienne.  Ayant complété son doctorat en interprétation à l’Université McGill auprès de Matt Haimovitz, elle y remporte en 2009 le prestigieux Golden Violin. Sa thèse de doctorat portant  sur « La musique pour violoncelle au Québec : contexte, interprétation et catalogue annoté » lui a valu une bourse d’excellence des fonds FQRSC. Très impliquée dans la création musicale contemporaine, Chloé est violoncelle solo de l’Ensemble Contemporain de Montréal + dirigé par Véronique Lacroix et a créé plusieurs œuvres en tant que soliste. Elle a collaboré étroitement avec le Centre interdisciplinaire de recherche en musique, médias et technologie (CIRMMT) dans le cadre du projet Digital Orchestra. Elle est souvent appelée à se joindre aux plus grands chambristes canadiens tels que Mark Fewer, James Campbell, Paul Stewart, Jonathan Crow, Douglas McNabney, Guy Few et est membre fondateur de l’Ensemble Morpheus, de l’Ensemble Spirit’20, et du Trio Lajoie. Elle participe à de nombreux festivals internationaux dont ceux de Lanaudière, Domaine Forget, Ottawa, Parry Sound et Orford. Ayant enseigné préalablement à l’Université McGill et à l’Université Bishop’s, elle est présentement chargée de cours à l’Université de Sherbrooke.  En 2007, elle a remporté le premier prix du Festival de musique du Royaume, ainsi que le Prix Jeunes Artistes de Radio-Canada. Puis en 2009, elle a été lauréate du concours de la Banque d’instruments de musique du Conseil des Arts du Canada, lui valant le prêt du violoncelle Nicolaus Gagliano de 1824. Chloé joue présentement sur un violoncelle Lorenzo Carcassi de 1745. http://www.chloedominguez.info

FRED LAMBERT

Frédéric Lambert détient un doctorat en interprétation d’alto à l’Université McGill obtenu sous la direction du professeur André Roy. Son perfectionnement musical l’aura amené a joué pour plusieurs maîtres tels que Robert Vernon, James Dunham, Steven Dann, Bruno Pasquier, Régis Pasquier et Ani Kavafian. En 2004, il interprète la Sinfonia Concertante de Mozart avec le violoniste Emmanuel Vukovich et l’Orchestre symphonique McGill. Cette performance lui vaudra le Prix Étoiles Galaxie de Radio-Canada. Il a été membre fondateur du quatuor à cordes Lloyd Carr-Harris de 2002 à 2007. En 2005, le groupe a remporté le Grand Prix ainsi que la médaille d’or de la Fischoff International Chamber Music Competition et a présenté plusieurs concerts en France, en Angleterre, en Italie, aux États-Unis, en Australie et au Canada. Frédéric Lambert est régulièrement invité à se joindre à des ensembles de renom tels que Les Violons du Roy, I Musici, l’Orchestre Symphonique de Montréal, la Société de musique contemporaine du Québec, l’Orchestre de Chambre McGill. En septembre 2008, il joint l’ensemble Arcos, basé à New-York. L’ensemble fait de nombreuses tournées en Europe et aux États-Unis, promouvant ainsi la musique contemporaine américaine. En 2009, Frédéric fonde l’Ensemble Morpheus. L’ensemble en residence à La Chapelle historique du bon Pasteur. Frédéric Lambert s’est joint au Quatuor Molinari à l’été 2007. Le groupe remporte de nombreux Prix Opus don’t celui du ‘Meilleur Concert Contemporain de l’année’, pour l’année 2011. Aussi, le quatuor à une nomination au gala de l’ADISQ 2012 pour leur enregistrement de l’intégral des Quatuor d’Alfred Schnittke. Finalement, Frédéric Lambert est chroniqueur musical à la première chaîne de Radio-Canda à l’émission ‘Médium Large’, aux côtés de l’animatrice Catherine Perrin. http://quatuormolinari.qc.ca/en/

THE DANCERS – LES DANSEURS

EVELYNE LAFOREST

Stimulated by the pleasure of pushing her physical limits, Evelyne practiced Rhythmic Gymnastics for 10 years and was a member of Team Canada. After having explored dance, theatre and circus arts in a more recreational context, she started her studies at the National Circus School of Montreal. As soon as she received her diploma in 2007, she was given the opportunity to work with Daniele Finzi Pasca,Maria Bonzanigo as well as the whole team of Teatro Sunil and the Cirque Éloize on the creation of the show Nebbia, with which she toured internationally until 2010. Impassioned by dance, she then embarked upon a programme of dance studies at LADMMI, l’École de danse contemporaine de Montréal while at the same time continuing to participate in various projects, notably with the Cirque Éloize, Finzi Pascal Compagnie and Cirque Fantastique. In addition, she explored her own creative work in collaboration with Rémi Laurin Ouellette, presenting it at Tangente, as part of the Danses Buisonnières event, as well as at other venues. Once more she is working with the Compagnia Finzi Pasca in the creation and the tour of the show La Verità.

REMI LAURIN-OUELLETTE

It was first in theatre that Rémi Laurin-Ouellette started his training. At the age of eleven, he played in Alice Ronfard’s creation “Les Troyennes”, produced at the Théâtre du Nouveau Monde in Montreal. Next, he joined the theatrical company Carbone 14, working with it for two years and also
participated in many other projects with the Conservatoire d’art dramatique and on television. Developing a passion for movement, he did the dance studies programme at l’École de danse contemporaine de Montréal (LADMMI). He then joined the dance company O Vertigo, dancing with it for four years and doing the shows Étude #3, La Chambre Blanche, La Vie Qui Bat et Onde De Choc. In addition, he danced for Jessica Serli in the show Entre Deux. Recently, he choreographed 33 Tours in collaboration with with Evelyne Laforest and presented it at the Danse Buissonnière event as well as at the Collège Saint-Anne Theatre in Lachine.

Music_Dance_Visual Arts